Egypte : Washington redoute des débordements lors des manifestations du 6 avril. La tension croît sur fond d’atteinte à la liberté d’expression par les islamistes

vendredi 5 avril 2013 - 14h50
Logo MédiArabe.Info

L’ambassade des Etats-Unis au Caire a mis en garde les ressortissants américains en Egypte contre les risques de débordements et des violences qui pourraient survenir lors des manifestations de colère organisées demain samedi, par l’opposition, à l’appel du mouvement du 6 avril, l’un des piliers de la contestation contre Hosni Moubarak, et qui tente de mobiliser contre la nouvelle dictature des Frères musulmans.

Dans un communiqué mis en ligne par l’ambassade américaine, il n’est pas fait état de risques directs contre les intérêts des Etats-Unis, mais les ressortissants américains sont invités à éviter les endroits fréquentés et les périmètres des manifestations.

rappelons que la tension entre le Caire et Washington vient de croître, après l’arrestation de l’humoriste Bassem Youssef. Les Américains critiquent en effet les pressions exercées sur la liberté d’expression. Ce que les Frères musulmans n’apprécient pas. En outre, des sources égyptiennes accusent les Frères d’avoir incendié plusieurs tribunaux, afin de détruire les archives de la justice égyptienne qui compromettent leurs cadres. D’autres sources, s’appuyant sur les rapports des médecins légistes, accusent la confrérie d’implication dans les massacres de Port-Saïd. En incendiant les tribunaux, les islamistes chercheraient à effacer les traces de leur culpabilité.

Tip A Friend  Envoyer par email | impression Imprimer cet article